CRBV le Centre Régional Basse Vision des Pays de la Loire

Géré par la Mutualité Française Anjou Mayenne, le CRBV, établissement de Soins de Suite et de Réadaptation, établissement de santé privé d’intérêt collectif (ESPIC), propose à près de 400 personnes déficientes visuelles par an, un bilan personnalisé des capacités fonctionnelles visuelles et un parcours de rééducation, réadaptation et un accompagnement personnalisé.

Ouvert en 2003, le Centre Régional Basse Vision est le seul établissement de soins de suite et de réadaptation du Grand Ouest dédié aux personnes adultes et âgées déficientes visuelles. En 10 ans, il a reçu et accompagné plus de 4000 patients. Et développé un modèle sanitaire innovant qui place au premier plan le maintien de l’autonomie et de la qualité de vie.
.Situé à Angers, le centre régional Basse Vision (CRBV) accueille tout habitant des Pays de la Loire âgé de plus de 20 ans et atteint de déficience visuelle (dégénérescence maculaire, glaucome, rétinite pigmentaire…). Créé et géré par la Mutualité Française Anjou-Mayenne, il est ouvert à tous les assurés sociaux, qu’ils soient adhérents mutualistes ou non.
 
Offrir un accompagnement personnalisé
Admis sur dossier médical, ces patients bénéficient de services personnalisés et adaptés : un bilan approfondi de leurs capacités fonctionnelles permet d’établir un projet individuel de rééducation/réadaptation. Ce programme d’accompagnement est réalisé au centre puis en proximité si besoin, le suivi étant assuré en lien avec le médecin référent.
 
Priorité à la qualité de vie
Les conséquences sociales de la malvoyance sont souvent graves : perte de confiance, limitation de l’activité sociale, professionnelle, culturelle… et finalement repli sur soi et isolement. Face à ce constat, l’ambition du CRVB est de préserver l’autonomie et la qualité de vie des patients.
 
Une approche innovante
Le CRVB a été le premier centre en France à proposer aux personnes de plus de 20 ans un service de rééducation en hospitalisation de jour. Sa particularité est de proposer aux patients une approche globale, en s’appuyant sur de multiples disciplines : médecins, ophtalmologistes, orthoptistes, opticiens, psychologues, assistantes sociales, rééducateurs en locomotion…
 
Cette approche particulière a fait école, puisque la Mutualité Française a confié à la Mutualité Française Anjou-Mayenne une mission nationale d’ingénierie et de soutien à la création d’établissements similaires : il en existe aujourd’hui une douzaine en France.

Date: 06/20/2014
Author: Brouquier Alain
Organization: Mutualité française Anjou Mayenne
Reference: http://mfam.deficience-sensorielle.org/
Only for Members: No
Content type: Good practises
Tags: aids, health, ophthalmologist, visually impaired
Categories: Skills, Daily living, Mobility, Psychosocial, Sensory, Overall support, Medical & Functions, Eye - Vision impairment